certification diagnostic immobilier

Quand faire appel à un diagnostiqueur immobilier ?

Un diagnostiqueur immobilier peut réaliser divers diagnostics comme le DPE, le diagnostic amiante, plomb, termites, électricité, etc. Pour résumer, un tel professionnel peut vérifier si votre appartement ou maison est en accord avec la réglementation en vigueur. Dans ce contexte, il convient de faire appel à un diagnostiqueur immobilier avant la mise en vente ou la mise en location de votre bien. De plus, certains diagnostics doivent être renouvelés régulièrement.

Une obligation dans le cadre d’une mise en vente

Vous comptez mettre prochainement en vente votre bien immobilier ? Dans ce cas, il y a de fortes chances que vous deviez solliciter un diagnostiqueur immobilier. En effet, pour pouvoir vendre votre logement, vous allez devoir fournir tous les diagnostics obligatoires. Cela inclut notamment le DPE, le diagnostic électricité ou encore le diagnostic amiante. Bien évidemment, la liste est ici non exhaustive. Nous vous conseillons d’ailleurs d’avoir réalisé ces diagnostics dès la mise en ligne de votre annonce afin de pouvoir les présenter lors des visites. En effet, l’absence de ces documents pourrait faire peur aux acheteurs potentiels, qui seraient susceptibles de craindre un vice caché.

Cependant, notez qu’il existe un cas ne nécessitant pas l’intervention d’un diagnostiqueur : lorsque les diagnostics déjà établis pour votre logement sont encore valables. Pour le savoir, n’hésitez pas à vous renseigner sur la durée de validité de chaque diagnostic.

Une démarche à prévoir avant une mise en location

Tout comme pour la vente d’un bien immobilier, une mise en location exige la réalisation de diagnostics immobiliers. Bien évidemment, si vous louez de particulier à particulier, votre futur locataire ne vous demandera pas forcément à voir les diagnostics. Toutefois, pour être parfaitement en règle aux yeux de la loi, il vous faut faire ceux qui sont obligatoires.

Le renouvellement des diagnostics

Comme évoqué, les diagnostics ont une durée de validité variable, aléatoire selon leur nature. Ainsi, il vous faudra les renouveler de temps en temps à l’approche de la fin de leur validité. N’hésitez d’ailleurs pas à noter des rappels pour ne pas oublier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut